STAGES/WORSHOPS

Les thématiques proposées sont liées à ma pratique artistique et sont adaptées aux différents publics.
Je développe des ateliers autour de la matière, du rapport au corps et à l’espace en proposant des expériences tactiles avec comme idée en tête, FAIRE PARLER LA MATIÈRE, et laisser émerger des sensations, des émotions.
C’est une invitation à se laisser guider par le toucher pour éveiller les sens, rentrer progressivement dans la matière, à la découverte de formes, de sensations qui touchent au corps, et laisser émerger progressivement de nouveaux paysages.

La peau des choses

Stage proposé à la Royale Académie Internationale d’Eté de Wallonie – AKDT en juillet 2017 et 2018

Objets du quotidien, de l’ordre de l’intime, objets glanés, chinés, fragments, petits trésors, reliques…
Je propose d’explorer la relation singulière et intime qui nous lie aux objets.
Peau, enveloppe, vide/plein, intérieur/extérieur… Tourner autour de la forme et trouver les moyens de la capturer en expérimentant autour du dessin, de l’empreinte et de la matière.
Par une série d’expérimentations, on tentera de révéler la surface sensible des choses. Ce que raconte l’objet, dans son rapport à l’espace, au corps, à soi-même. Progressivement, chacun développera un univers qui lui est personnel.
L’atelier est orienté volume avec une attention particulière au travail des matériaux dans une approche intuitive et expérimentale (plâtre, silicone, latex, argile, textile…). La semaine sera ponctuée de temps de recherches et d’échanges autour de références artistiques. Les derniers jours
seront consacrés à une réalisation plus aboutie.
Chacun sera libre d’apporter quelques objets qui tiennent dans le creux de la main, de différentes natures, de formes et textures variées. D’autres objets et matières seront aussi glanés pendant le stage.
«À l’exposition des arts décoratifs en 1925, (…) j’avais exposé des objets à réaction poétique : des fragments d’éléments naturels, des bouts de pierre, des fossiles, des morceaux de bois, de ces choses martyrisées par les éléments, ramassées au bord de l’eau, du lac, de la mer, et qui expriment des lois physiques, l’usure, l’érosion, l’éclatement, etc., et qui non seulement ont des
qualités plastiques éminentes, mais aussi un extraordinaire potentiel poétique.»
Le Corbusier, in Georges Charbonnier, «Entretien avec Le Corbusier»

Paysages intérieurs

Stage proposé sur une semaine aux Ateliers d’art contemporain de la vile de Bruxelles en 2014 et à la Royale Académie Internationale d’Eté de Wallonie, AKDT en 2016.

La peau comme point de départ à partir de laquelle je propose une exploration de nos territoires intérieurs. Appréhender ses reliefs, ses textures, rentrer à l’intérieur, rechercher ses limites. La peau comme miroir de nos émotions. Imaginer une cartographie dont émergeraient des parcelles d’un paysage intérieur.
Après une première phase de recherches plastiques, on glissera progressivement vers une création toute personnelle.
À partir d’un drap, chacun viendra mettre en forme sa cartographie intérieure.

Partage d’expériences tactiles

Série d’interventions réalisées à l’école d’art de Calais sur la période de septembre à décembre 2017 dans l’atelier « textiles contemporains et matériaux souples ».

6 séances de travail au cours desquelles les stagiaires ont expérimenté de nouveaux matériaux, produit des échantillons avec pour maitre-mot : « faire parler la matière ».
Après cette première phase de recherche, chacun s’est attelé à une création plus aboutie en se laissant guidé par une action : soulever, suspendre, porter, déplier… comme détonateur pour faire naitre une création.